Égalité femmes et hommes

    Grenelle des violences conjugales : tous mobilisés !

    Edouard PHILIPPE, Premier Ministre, a donné le coup d’envoi, le 3 septembre 2019, du Grenelle des violences conjugales.

    Le 3 / 9/ 2019, précisément pour nous rappeler que le numéro 3919 est à l’écoute des femmes victimes de violences. Pour alerter, pour s’en sortir, pour être prise en charge, c’est le premier réflexe à avoir.

    Le 3 / 9 / 2019, j’étais aux côtés de Didier MARTIN, Préfet de la Moselle, de la Procureure Christelle DUMONT, du Maire Pierre CUNY et de nombreux acteurs associatifs et institutionnels, pour saluer et faire connaître le travail mené, à Thionville, par l’association ATHÈNES (hébergement et accompagnement des femmes victimes de violences), ainsi que par LéA, lieu d’écoute et d’accompagnement. Ce dernier permet la collaboration de différentes associations, au profit d’un lieu unique, facilement repérable par les femmes victimes de violences.

    2019-09-03-reunion-avec-associations

    Mais ce Grenelle va durer plus de deux mois et me conduira, en qualité de parlementaire référent pour le groupe La République en Marche dans le Grand Est, d’être présente en différents lieux dédiés à cette cause, de diagnostiquer les atouts, mais aussi de souligner les manques et les besoins.

    Je salue, dans cette première étape, les annonces du Premier Ministre, concernant :

    • la création de 1000 places d’hébergement et de logement temporaire
    • la mise en place d’un dispositif électronique anti-rapprochement dans les 48 heures suivant le prononcé de la mesure
    • la possibilité de déposer une plainte dans les hôpitaux
    • la suspension ou l’aménagement de l’autorité parentale pour le père auteur de violences
    • un audit de 400 commissariats et gendarmeries.

    Il m’appartiendra, en qualité de rapporteure pour avis du budget « Droits des femmes et égalité », d’approfondir le travail d’audition, pour éclairer le Parlement sur l’utilisation et la bonne répartition du budget confié au Secrétariat d’Etat de Marlène SCHIAPPA.