Vie quotidienne / Frontaliers > Énergie

    Commission d’enquête sur le sûreté et la sécurité des installations nucléaires

    Le 5 juillet 2018, la commission d’enquête a présenté son rapport lors d’une conférence de presse.

    Le rapport, suite aux 43 auditions menées entre février et juin 2018 (tome 2), conclut par la publication de 33 préconisations (tome 1).

    Ces préconisations visent à :

    • lutter contre les risques d'endogamie de l'expertise,
    • renforcer le rôle de l'ASN,
    • mieux envisager les accidents,
    • contrôler la sous-traitance et mieux protéger ses salariés,
    • repenser la gestion des déchets et des combustibles,
    • prévenir les actes de malveillance,
    • mieux contrôler le démantèlement,
    • améliorer le contrôle démocratique.

    Événement plus rare, la commission d’enquête a sollicité un organisme expert pour éclairer ses débats. En effet, confrontée à des positions divergentes de ses interlocuteurs sur la question technique du refroidissement à sec ou en piscine des combustibles usagés encore hautement radioactifs, elle a demandé à l’IRSN un rapport sur les mérites et les inconvénients respectifs de ces deux méthodes d’entreposage (voir le rapport de l'IRSN).

    Voir le rapport d'enquête n°1122 sur le site de l'Assemblée Nationale

    J’ai pu intervenir tout au long des auditions que nous avons eues, entre autres sur les vols intervenus à la centrale de Cattenom :

    Commissions du Jeudi 22 mars 2018

    Commissions du Jeudi 12 avril 2018