La loi PACTE (Projet de loi relatif à la Croissance et à la Transformation des Entreprises) est examinée, depuis la semaine dernière, dans l’hémicycle. Issu d’un travail de co-construction avec l’ensemble des acteurs concernés, ce texte porte de nombreuses avancées pour notre tissu économique, que le travail parlementaire vient amender et compléter au fil des débats.

Jeudi 27 septembre, l’Assemblée nationale a ainsi adopté un amendement reconnaissant le travail des conjoints de chefs d’entreprises et d’agriculteurs. La loi PACTE corrige ainsi une véritable injustice, qui mettait chaque année de nombreuses personnes, des femmes en très large majorité, en grande difficulté en cas de séparation, divorce ou décès.

Fidèle à mes engagements de campagne, c’est avec des acteurs économiques de la circonscription que j’ai souhaité échanger sur le contenu de ce projet de loi, lequel recueille un vif intérêt, mais aussi des suggestions pour l’avenir que nous porterons collectivement.