La Ministre des transports dans le TER entre Luxembourg et Thionville

    Une promesse tenue. Elisabeth BORNE s’était engagée à venir à Thionville et à partager le quotidien des transports frontaliers. C’est chose faite depuis mercredi dernier où, après un essai de véhicules autonomes transfrontaliers à Schengen, elle a rejoint Luxembourg pour emprunter le TER de 18h28.

    À l’hôtel de ville de Thionville, elle a rencontré les associations d’usagers des transports. L’occasion de rappeler ses engagements sur une voie autoroutière liée aux bus et aux véhicules de covoiturage entre Thionville et la frontière, ainsi qu’un cadencement des trains de type RER. La Ministre a également mis l’accent sur l’accord, qualifié « d’historique », qui lie nos deux pays, au nom duquel le Grand-Duché de Luxembourg participe financièrement aux projets d’infrastructures sur le sol français.

    Cette visite ministérielle, conçue en lien direct entre le cabinet d’Elisabeth Borne et moi, illustre bien ma méthode de travail : mettre l’accent sur le quotidien, faire toucher du doigt les réalités, mobiliser tous nos outils au service de l’amélioration de la vie quotidienne.